Jeu de formes (3ème)

Demande 1: réaliser une composition abstraite en n’utilisant que des formes géométriques (carrés, rectangles, cercles, courbes, lignes), le noir et le blanc.
Ta composition devra perturber le regard du spectateur en jouant sur la répétition de la forme et/ou sur la distorsion du motif. La composition de ton travail pourra s’établir sous la forme d’un jeu avec les formes et laisser part au hasard. (Faites des croquis)

Quelques mots clés pour guider ton travail: brouillage, saturation, distorsion, répétition,

Demande 2: Peinture en relief. Par l’utilisation de papier ou de cartons tu poursuivras ton travail en intervenant à la surface de ta composition (collage de bandes, de formes découpées etc.) pour y amener du volume ou du relief afin d’apporter une nouvelle dimension à ton travail. L’intervention de la couleur est possible à cette étape.

Demande 3: poursuis ta recherche en abordant cette fois ci le volume uniquement, et en utilisant des matériaux libres. La composition initiale peut disparaitre du travail final. Le travail prendra alors la forme d’un volume ou d’une composition en relief; suspendu, accroché au mur, posé au sol…

3 séances

L’art optique

Op art, ou art optique, est une expression utilisée pour décrire certaines pratiques et recherches artistiques faites à partir des années 1960, et qui exploitent la faillibilité de l’œil à travers des illusions ou des jeux optiques.

Victor Vasarely

 

 

François Morellet

François Morellet, 4 trames hybrides, 2007, Peinture, Acrylique sur toile, 100 x 100 cm

(…) tracer un carré quadrillé au plafond ; y suspendre 36 tubes d’argon par leurs câbles d’alimentation ; choisir l’une des deux diagonales du carré et, d’un angle à l’autre, raccourcir progressivement les fils d’alimentation de sorte à ce que le premier néon soit parfaitement couché sur le sol, et le dernier parfaitement vertical. Entre ces deux extrêmes, les néons vont où ils veulent grâce au mou qui leur est accordé. Par cette Avalanche de tubes, Morellet obtient ainsi un rassemblement d’éléments qui semble d’autant plus cohérent que ses membres y prennent place de manière autonome. (source Centre Pompidou)

François Morellet, L’Avalanche, 1996 36 tubes de néon bleus, fils haute tension blancs Réinstallations, Centre Pompidou, 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tour Tatline, appelée également Monument à la troisième Internationale, devait être érigée pour fêter la naissance de la troisième internationale communiste. Bien qu’ elle ne fut jamais construite, elle est connue pour être le chef-d’oeuvre absolu de l’art constructiviste.

Le projet basé sur le motif de la spirale et la maquette de la tour.

références: Vasarely, Morellet

Laisser un commentaire